La Bâtie Neuve

credit : Gérald Lucas

La Bâtie Neuve

credit : Karin Holmström

La Bâtie Neuve

credit : Gérald Lucas

La Bâtie Neuve

credit : Philippe Laliard

La Bâtie Neuve

credit : Philippe Laliard

Spectacle >

Askip*

Un spectacle immersif en établissement scolaire - création en cours

* "A ce qu'il paraît" (titre provisoire)

Présentation

Vous allez faire la rencontre de trois personnages. Partager un moment de leur vie au collège. Leurs pensées. Leurs souvenirs.

 

Il y a Eliza, collégienne de troisième. En révolte. En situation de stress. Elle accumule les mots dans le carnet. Pour autant, quand elle quitte le collège, c’est la peur au ventre.

 

Il y a Mr Maran, professeur de français. Sévère, distant, ce n’est pas un rigolo. Derrière la façade se cache un homme vulnérable. Il est en froid avec son propre enfant et ne sait pas comment s’y prendre, quoi faire, quoi dire.

 

Il y a l’agent de maintenance, qui va bientôt partir à la retraite, quitter le collège où il travaille depuis des années. Il n’a pas d’enfant. Par hasard, un de ses premiers amours recroise son chemin, l’a-t-elle reconnu ?

 

Le public (scolaire et/ou extérieur) divisé en plusieurs groupes, suit tour à tour ces 3 personnages à travers le collège, les couloirs, la cour de récréation, une salle de classe, le CDI, la salle des profs, autant d’espaces réels qui deviennent les décors du spectacle.

 

Créer en milieu scolaire : un engagement artistique et sociétal : 

Nous avons choisi de créer ce spectacle exclusivement en établissement scolaire. Ce choix traduit un vrai engagement. A chaque résidence, nous nous installons pour une durée de 2 semaines minimum dans une école. Nous arpentons les couloirs, mangeons à la cantine, partageons la cour de récréation, buvons notre café dans la salle de profs, faisons nos demandes à l’administration, répétons, enregistrons, discutons avec les uns et blaguons avec d‘autres…tel un petit ouragan, nous remuons la vie quotidienne du collège et parfois la faisons voler en éclats.

 

Notre envie : créer des relations mutuellement enrichissantes, des passerelles entre ses mondes parallèles, rétablir le dialogue.

 

Le travail de la création s’articule autour de 4 axes :

 

L’écriture

Elle est confiée au romancier Patrick Goujon, auteur particulièrement proche des jeunes, tant par les thèmes qu’il aborde dans son œuvre que par son amour de la transmission auprès de ce public. Patrick Goujon a publié quatre romans aux Éditions Gallimard, et a obtenu deux fois la bourse d’aide à la création du Centre National du Théâtre.

 

Les artistes de Begat Theater et Patrick Goujon se rencontrent en 2012 dans le cadre d’un dispositif d’accompagnement à l’écriture organisé par l’Atelline à la Chartreuse, Centre national des écritures de spectacle. Ils développent dès lors une véritable complicité, grâce, notamment, à leurs interrogations communes autour de la création, et plus particulièrement de l’écriture des voix, oralité et pensées, à l’agencement de structures narratives.

 

En 2017 Patrick Goujon devient auteur associé de la compagnie, impliqué dans le projet Askip* dès sa conception. Une série de résidences d’écriture, de création et ensuite de rodage sont nécessaires afin de tester et faire évoluer l’écriture, la mise en scène, la navigation et l’utilisation de nouvelles technologies. Travailler étroitement avec un auteur permet la réalisation de plusieurs versions successives, l’affinage des idées, la rencontre de visions, le modelage permanent des univers et écritures.

 

Le jeu d’acteur

Nous sommes ravis d’accueillir deux nouvelles personnes dans l’équipe :

Clémentine Ménard pour le rôle d’Eliza, collégienne et Jean-Marc Fillet qui joue l’agent de maintenance.

Le professeur, Mr Maran, est incarné par Stephan Pastor.

Stephan a aussi en charge la direction des acteurs.

 

L’idée de cette création est de rendre la bande son poreuse à son environnement pour une plus grande implication du public. L’atmosphère dans les couloirs d’un collège n’est pas la même que celle d’un centre-ville. L’envie est née d’ôter les casques audio, marque de fabrique de la compagnie.

 

Un véritable défi scénique : faire cohabiter dialogue et monologue interne, les comédiens exprimant les paroles des personnages et leurs pensées à voix haute.

 

Le son

Comment diffuser le son tout en enlevant les casques audio ?

Comment préserver le côté immersif de nos créations ?

Comment faire plonger les spectateurs dans la fiction ?

Comment faire parler les murs ?

Christophe Modica, créateur sonore, a rejoint notre équipe pour cette recherche.

Nous travaillons actuellement sur une diffusion sonore discrète via des enceintes dissimulées sur les comédiens ainsi que dans les lieux traversés.

 

La mise en parcours

Spectacle et vie quotidienne du collège cohabitent et interagissent ; le collège devient notre décor toujours en mouvement. A ce stade de la création, nous cherchons à l’apprivoiser.

 

Cela nous permettra par la suite de trouver la porte qui ouvrira vers la fiction tout en maintenant le frottement que celle-ci opère avec le réel.

 

Cette création est nourrie par l’échange : nos temps de travail s’articulent autour de plusieurs résidences en immersion dans des collèges différents (Château-Arnoux/Saint-Auban, La Bâtie Neuve, Manosque, Cavaillon, Draguignan et peut-être d’autres encore) où nous rencontrerons les élèves et différentes façons de travailler, différentes contraintes techniques.

 

Toutes ces expériences nous pousseront vers une exigence d’adaptation qui nous permettra de jouer Askip* en divers milieux scolaire.

 

 

Partenaires

Ministère de la culture et de la communication

- Direction Générale de la Création Artistique (DGCA)

- DRAC PACA

Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur

Conseil départemental Alpes de Haute Provence

 

Coproductions / accueils en résidence

- Le Citron Jaune, Centre national des Arts de la Rue – Port Saint Louis du Rhône

- Théâtre Durance, Scène conventionnée – Château-Arnoux/Saint-Auban

- Théâtre La Passerelle, Scène nationale des Alpes du Sud

- La Garance, Scène nationale de Cavaillon

- Théâtres en Dracénie, scène conventionnée – Draguignan

 

Coproduction

- La TRIBU : Théâtre de Grasse, PôleJeunePublic-TPM, Théâtre Durance – Château-Arnoux/Saint-Auban, Scènes&Cinés, Théâtre du Jeu de Paume, Le Carré Sainte-Maxime, Théâtre le Forum Aggloscènes Junior, Théâtres en Dracénie.

- Pôle Arts de la Scène – Friche Belle de Mai

 

Résidence de création / écriture

- La Fabrique Mimont – Cannes

- La DLVA, Durance Lubéron Verdon Agglomération & éclat de Lire – Manosque

Dates

Dates à venir

Toute la saison

Photos

Presse

Askip-dauph-14-dec-17

 - 14 décembre 2017 – Le Dauphiné Libéré

La-Provence-Manosque-mars-2018

- 1 mars 2018 – La Provence